Motocyclettes Austral
...et aussi les tricars, les bicyclettes, la Nautilette...

Côté identification et restauration. Remarques sur l'apparence des motos Austral.


Cette rubrique est destinée à tous ceux qui souhaitent déterminer l'année de fabrication et le modèle d'une moto Austral, sans avoir les papiers sous la main. Qu'il s'agisse d'une moto vue à une bourse ou d'une photo de la moto du grand-père, ce chapitre se veut un petit guide pour une classification plus précise.

Si possible, il est bien sûr plus facile de commencer par le numéro de cadre de la moto.
Vous trouverez un tableau des numéros connus en bas de la page. Les références pour la datation sont les dates et les numéros qui figurent sur les fiches d'homologation des services des Mines.

Le numéro de cadre se trouve dans la plupart des cas sur le tube de selle, directement au-dessous de la selle (ci-dessous, à gauche), mais il peut également être étampé sur la patte arrière, en particulier sur les vélomoteurs les plus anciens (ci-dessous, à droite).
 

motos Austral, positions possibles des numéros de cadre


Pour une détermination plus précise du modèle et de ses caractéristiques techniques, le tableau synoptique des types dans le chapitre "Les Motos Austral" peut être utile.
Étant donné que les modèles sortis de l'usine ne correspondent pas toujours exactement aux illustrations dans les catalogues, on peut invoquer de nombreux détails qui pourraient aussi être utiles à dater une Austral et à la restaurer conforme à l'origine. Ceux-ci seront discutés dans ce qui suit.

Commençons par quelques observations sur la forme des réservoirs et leur évolution, ainsi que sur les décorations.

L'évolution de la forme du réservoir

tableau des formes des réservoirs des motos Austral 

Le réservoir entretubes

Chez Austral, des réservoirs entretubes étaient utilisés dès le commencement de la fabrication de motos jusqu'en 1928. Plus tard, on les trouve encore sporadiquement: le type PC3, 1929, et vraisemblablement aussi le type PC 3e modèle, 1931, sont équipés de la partie-cycle du type PC de l'année 1927.

La forme est modifiée presque chaque année en relation avec les modifications apportées à la partie-cycle (voir tableau ci-dessus):

- dès le commencement de la production jusqu'en 1924 (en omettant le modèle commercialisé par Habert en 1908, fabriqué sous licence Rochet): en 1913, la forme du réservoir est cylindrique, à partir de 1914 environ (type B, puis vélomoteurs A24) le réservoir forme un parallélogramme allongé, dont le côté inférieur est incurvé, dans les deux cas, il est fixé au-dessous du seul tube horizontal du cadre.

- 1925-1926: le réservoir est maintenant en biseau, légèrement pointu à l'avant, alors que le bout reste tronqué. Le cadre est doté d'un deuxième tube horizontal, et le réservoir est fixé entre ces deux tubes.

- 1927 (et aussi sur les types PC des années 1929-31): le devant des réservoirs reste inaltéré, mais alors ils ont le bout pointu, c'est-à-dire en 1927, on peut constater une nouvelle altération du cadre.

Le réservoir fixé à cheval sur le cadre

À partir du millésime 1929, Austral a utilisé en série les réservoirs fixés à cheval. La moto de 250 cm³, immatriculée en février 1928, avec laquelle Chéret participa en été à l'épreuve Paris-Les Pyrénées-Paris (voir photo) est le premier exemple que nous connaissons.

L'aspect du réservoir ne changera plus jusqu'à la fin de la production.
On peut observer la même forme du réservoir sur les motos de quelques autres marques de la région de Puteaux et Courbevoie, comme Alcyon, La Française Diamant, Armor, Labor, etc. Peut-être tous ces réservoirs ont été fabriqués dans les mêmes ateliers.

La décoration des réservoirs dans les années 1920

Les inscriptions

Dans les premières publicités et catalogues des années 1920, le nom "Austral" est toujours écrit en caractères d'imprimerie. On peut observer deux types différents (ci-dessous). Sur les réservoirs, il y avait les caractères d'imprimerie jusqu'à l'année 1926.

écriture du logo Austral

On note l'écriture cursive ou "manuelle" (ci-dessus) pour la première fois dans une publicité pour bicyclettes en 1922, mais en général, on continue d'employer la forme en caractères d'imprimerie.
Sur les réservoirs, pourtant, la coulée n'apparaît qu'en 1926/1927, conjointement avec la nouvelle forme du cadre et le réservoir au bout pointé.
Austral, logotypeDans les publicités et les catalogues, l'écriture est souvent soulignée, mais sous cette forme, elle n'apparaît jamais sur les réservoirs, comme le montrent les vieilles photos.
Sur la moto 2 HP de l'année 1924 sans aucun doute, l'écriture n'est pas conforme à l'origine!
Pour voir une image agrandie de l'écriture cursive correcte pour les réservoirs, cliquez ici:   écriture logo Austral

Le Logo

Le logo de la marque reste inaltéré depuis le 8 septembre 1905, le jour où il était déposé au greffe du tribunal de commerce.
On le trouve surtout comme plaque du constructeur sur les tubes de direction des motos et des bicyclettes, mais aussi sur les réservoirs des tricars. Même certains moteurs et d'autres accessoires tels que les repose-pieds, ont été décorés avec ce logo. Par exemple, les moteurs LMP de quelques modèles ont été rebaptisés "Austral", tel que celui de la Standard 1928, ci-dessous.

 

marchepied marqué Austral

Les Plaques de cadre des motos et des bicyclettes et les versions de l'emblème

Plaques de cadre Austral

Plaques de cadre

Dans les années 20, il y avait trois versions consécutives de plaques de constructeur pour les tubes de direction.  La version respective s'appliquait toujours aux motocyclettes et aux vélos. (Voir aussi la rubrique "Les Bicyclettes Austral - Plaques de cadre").

  • La première version (ci-dessus, nº 1 et 2) est en laiton, parfois en tôle et n'est pas émaillée. Les détails sont finement ciselés. Nous ne savons pas à partir de quelle année cette plaque a été utilisée. 
  • Elle a été remplacée par la deuxième version en 1924 (ci-dessus nº 3). Sur ces plaques, qui sont également en laiton, les détails ne sont plus aussi finement travaillés, mais la mer et le fond sont émaillés de manière colorée. De plus, cette plaque est couronnée par une étoile. La même année, 1924, l'étoile apparaît également sur les maillots des cyclistes de l'équipe Austral-Russell.
  • La troisième version (ci-dessus nº 4) a été utilisée après la Seconde Guerre mondiale par Marcel Coadou de Caen, le nouveau propriétaire de la marque. C'est une version modernisée, exécutée en gravure chimique sur tôle. Seul le soleil est gravé en relief et le ciel peint en bleu.

Décalcomanies

  • Une petite version ronde ne peut être trouvée que sur les réservoirs des vélomoteurs type A24 (1924) à gauche et à droite de l'écriture (ci-dessus)
  • Une version très élaborée avec une couronne florale (ci-contre) apparaît sur le cadre des vélomoteurs A24 (1924), sur le réservoir des motos en 1926 et 1927, sur le réservoir d'huile de la Supersport (1928), et sur les accessoires tels que les pompes à air.

Quelques remarques sur les couleurs

On ne sait pas beaucoup sur la coloration et les peintures des motos Austral. En général, on peut supposer que les cadres étaient en émail noir, alors que les réservoirs avaient des décorations en couleurs différentes.

Les réservoirs des vélomoteurs du type A24 de 1924 sont peints en noir et comportent une fine ligne dorée (ci-dessous). La décalcomanie sur cet exemple avec le logotype qui a disparu aujourd'hui et dont il ne reste qu'une trace plus sombre sur le vernis, était certainement colorée (ci-dessus).

dessin du réservoir d'une A24

Sur une photo de catalogue datant de 1925 (ci-dessous) on voit que la moto du type B25 était apparemment déjà peinte en plusieurs couleurs: le panneau du réservoir est visiblement plus clair que le reste.

Austral type B25

Pour l'année 1926, nous en avons une idée plus précise: un article dans Moto Revue nous apprend que le réservoir de la moto type Confort était émaillé noir, avec les panneaux peints en rouge cerise (voir le chapitre du type).

Austral type confort

En même temps, il y a des réservoirs noirs décorés d'une épaisse ligne rouge. Cette ligne est bordée de deux fines lignes dorées, comme sur cette GT26 de l'année 1926 en état d'origine:

décoration et couleurs d'une GT 26, 1926

motocyclette Austral GT26, 1926

moto Austral type NVLa plupart des réservoirs fixés à cheval des années suivantes ont été peints en deux couleurs: noir avec un panneau rouge. Les jantes peuvent également être peintes en rouge. Un bon exemple de cette combinaison est une moto du type NV de 1929, apparemment en état d'origine, ci-contre.

 

 


Des autres caractéristiques qui peuvent aider à dater une Austral

  • Une boîte d'outils fixée sur le tube horizontal apparaît à partir de 1927, pour la première fois sur le type C27, au lieu de la pompe à pneu qui y était attachée auparavant.
  • Deux boîtes d'outils rondes au porte-bagages: seulement pour les motos de l'année de construction 1926
  • Un porte-bagages arrondi à l'arrière: seulement en 1927/1928 (et sur le type PC3, 1929)
  • Plaque d'immatriculation avant et arrière avec le nom Austral: à partir du millésime 1928 sur les motos, et aussi sur les camionnettes à trois roues du type L (visible notamment sur un dessin très détaillé de l'époque)

plaques d'immatriculation Austral

  • Le silencieux d'échappement pisciforme: il apparaît dès 1929 sur les nouveaux modèles avec le réservoir fixé à cheval sur le cadre.
  • La fourche: les motos des années postérieures à la Première Guerre mondiale jusqu'en 1926 environ ont une fourche avant à ressort à lames, tandis qu'une fourche à double ressort, fréquemment de la marque Aya, se trouve à partir de 1927.
  • Les cadres de toutes les motos Austral d'après la Première Guerre mondiale sont entièrement soudés à l'autogène (comme le sont aussi les cadres des bicyclettes).
  • Une transmission par courroie se trouve sur quelques modèles plutôt de petite cylindrée, les types "Standard". Le dernier en est la Standard 1927.
  • Le levier de vitesses:
        — Jusqu'en 1928 les motos étaient dotées d'une commande de sélection par levier direct.
        — Le levier fixé au réservoir, avec grille des vitesses, est visible pour la première fois sur les types
             D 27 (1927) et Supersport (1928) dans les catalogues de l'année 1928.
             Ce nouveau levier, considéré plus sportif, a été introduit par la société Staub en 1928 (ci-dessous).
 

leviers de vitesses 1928
(article 1928)

Les numéros du cadre:

Voici un récapitulatif de tous les numéros de cadre et des moteurs que nous connaissons à ce jour.
J'espère que - avec l'aide de tous - la liste se remplira progressivement. Faites-nous savoir si vous souhaitez contribuer à ce tableau.

synopsis des numéros de cadre et des moteurs connus de motos Austral



 

Rubrique créée le 5juin 2014

created by Dominique Svenson 01/2014. All rights reserved