Motocyclettes Austral
...et aussi les tricars, les bicyclettes, la Nautilette...

Le Moteur Voisin

 
Établissements Voisin & Cie
616 et 96102, rue Antonin-Raynaud
Levallois-Perret (Seine)
 
Étant donné que l'Austral a utilisé le moteur Voisin 350 cm³ sur un sous-type de son modèle V, le type VN, nous consacrons un chapitre apart aux Ets Voisin et leurs moteurs. Compte tenu du fait qu'on ne sait presque rien sur ce constructeur et ses moteurs, dont très peu d'exemplaires ont survécu, nous avons traité ce thème de manière beaucoup plus exhaustive que le rapport éphémère entre Voisin et Austral ne l'exige. 
Nous signalons d'avance que, hormis la homonymie, les Éts Voisin n'ont aucun rapport avec la SA des Avions Voisin, établie à Issy-les-Moulineaux, malgré le fait que la société de Gabriel Voisin a exposé au Salon de 1919  un quadricycle dénommé "Sulky" ainsi que le "Motor-Fly"un petit moteur auxiliaire pour bicyclettes.
 
Portrait de René Albert VoisinLe constructeur des moteurs Voisin, dont le nom avait jusqu'ici échappé aux historiens, est René Albert Voisin, né à Rouen le 6 avril 1878 et mort à Paris le 6 décembre 1958. Le fils du restaurateur Achille Pacifique Voisin et de sa femme Albertine Clémence Duboc étudia à l'École Polytechnique à Rouen entre 1897 et 1899 et travaillait ensuite comme ingénieur civil au Bureau Véritas à Paris.
Il s'est marié à Paris le 16 mai 1903 avec Armande Pauline Guérinot. Au course des années à venir, Voisin déposera une vingtaine de brevets concernant des voitures automobiles et leurs composants (moteurs, freins, directions). 
 

 
Le 24 avril 1913 a eu lieu la formation de la Société Anonyme des Établissements Voisin et Cie, sise 102, rue Antonin-Raynaud à Levallois-Perret. Elle fut dissoute le 9 août 1929. L'usine était située aux numéros 96-102, rue Antonin-Raynaud (avant 1904: rue Carnot), dans un vaste bâtiment industriel qui avait été utilisé antérieurement par les Éts Louis Turgan, Henri Foy & Cie. (Voir une photo de leur stand au Salon 1901). Cette société y produisait au plus tard à partir de 1899 des tricycles et quadricycles, mais elle est beaucoup plus connue pour ses voitures et ses camions à vapeur et à moteurs à explosions. La fabrication de camions se poursuivait jusqu'à la faillite de la société et la subséquente vente aux enchères du matériel en 1908.
 
Turgan et Foy, tricycle à moteur, enviro 1899 et voiture
Tricycle Turgan & Foy, 2 CV ½ (1899) et voiture légère.
 
Dans les années 1920, la société Voisin s'était spécialisée dans la production de l'outillage pneumatique et fabriquait entre autres des machines à sertir les bandages agrafés de roues des locomotives, wagons, tramways, etc. ainsi que des machines alterno-pneumatiques, de l'outillage à air comprimé pour le rivetage, burinage, etc., et des marteaux pneumatiques. La plupart des machines pneumatiques a été breveté par Georges Haffner et François Turpin entre 1906 et 1923. 
 
 Vue des ateliers Voisin à Levallois. Pulsateur pneumatique Haffner-Turpin.

Voisin se tournait probablement vers la production de moteurs parce que, pour faire marcher les machines alterno-pneumatiques, on avait besoin d'un moteur électrique (à l'intérieur des bâtiments) ou d'un moteur stationnaire à essence.
 
Deux ouvriers du bâtiment avec appareils alterno-pneumatique, Ets. Voisin.
 

Les moteurs pour motocyclettes
 
Réclame pour les moteurs Voisin, 1929
 
Entre 1926 et 1929, Voisin fabrique des moteurs pour motocyclettes dans les installations sises 6 à 16, rue Antonin-Raynaud. Selon la publicité, la gamme comprenait un 350 cm³ à soupapes latérales, un 350 cm³ à culbuteurs et un moteur deux-temps de 250 cm³. Les moteurs Voisin ont été utilisés par les marques suivantes:
  • Austral : le type VN de 1929 est muni d'un Voisin 350 cm³ latéral.
  • DFR : en 1927 et 1928 fut monté le moteur Voisin 350 cm³ latéral et en 1927 aussi le Voisin 350 cm³ culbuté sur le type "Compétition".
  • CP Roléo: le type C4SL de 1928 est doté d'un Voisin 350 cm³ latéral. Le type B4 SL de 1930 est équipé d'un moteur Voisin 250 cm³ latéral (60 x 88 mm).  (Pour plus d'informations sur les Roléo voir le blog de Jean Bourdache, cliquez ici et ici).
  • Raymo: Léon Desmailles et son frère ainé Noël étaient des constructeurs de motos qu'ils commercialisaient sous la marque Raymo, avec locaux et usine au nº 2, rue Teynière à Bourg-en-Bresse (Ain). Leurs motos étaient équipées de moteurs Moser 175 cm³ et 250 cm³ et, pour les 350 cm³, de moteurs Blackburne ou Voisin.
  • Marc: la "Spéciale 350" de 1929 est équipée d'un Voisin 350 cm³ latéral. Les motos Marc ont été construites par Marc-Émile Martin (*Paris, 12 août 1897), avec ateliers au 80, rue du Dessous des Berges, Paris, puis, à partir de 1928, au 12, rue du Plateau à Vincennes. Voir l'annonce ci-dessous à gauche complètement.
 Annonce des motos Marc. Schéma de la culasse Ricardo.
 
 
Les caractéristiques du moteur Voisin 350 cm³ à soupapes latérales, le modèle qui fut utilisé par Austral: 
 
le moteur Voisin 350 ccm latéral.
Alésage x course 71 x 88, soit 348 cm³, la puissance administrative est de 4CV.
La culasse demontable est "double", c'est-à-dire composée d'une partie inférieure en fonte et d'un chapeau en aluminium. La cavité hémisphérique de la chambre de combustion est décalée latéralement au-dessus de la chambre de valve, selon le principe révolutionnaire trouvé en 1922 par Harry Ralph Ricardo (1885 — 1974). Le piston ascendant, qui touche presque la partie plate de la culasse, presse les gaz aspirés dans la semi-sphére latérale, où ils sont introduits tangentiellement et fortement tourbillonnés, ce qui permet une augmentation de la compression et de la puissance du moteur. La bougie d'allumage est placée en haut, au milieu de la chambre hémisphérique, où elle est bien refroidie, de même que les soupapes. Voir le schéma de la culasse Ricardo ci-dessus, à droite.
La bielle en acier chrome-nickel est montée sur une double rangée de galets Hoffmann. Le graissage est confié à une pompe automatique ou à une pompe mécanique à débit réglable. L'Allumage se fait par une magnéto haute tension entraînée par une chaîne sous carter étanche. 
 
Ce moteur existait aussi en version 250 cm³ (60 x 88 mm, soit 248,69 cm³), par exemple sur la CP Roléo type B4, 1930.
 
deux vues du moteur Voisin 350 cmc latéral d'après les catalogues
Moteur Voisin 350 cm³ marqué DFR
 
deux photos d'un moteur Voisin 350 cmc latéral.
 
motocyclette DFR type C à moteur Voisin 350 cmc latéral, photographie
Motocyclette DFR, prototype pour l'homologation du type C, 1927, à moteur Voisin 350 cm³. On distingue clairement le chapeau de la culasse en aluminium.

motocycliste avec moto DFR à moteur Voisin
Cette moto DFR à moteur Voisin 350 cm³ fut immatriculée dans le département Rhône entre 1926 et 1927.


Les caractéristiques du moteur Voisin 350 
cm³ culbuté (selon le catalogue DFR 1927):

moteur Voisin 350 culbuté, photo issue d'un catalogue DFR 1927Le moteur 350 cm³ culbuté ne fut pas utilisé par Austral. La seule marque qui l'a utilisé à notre connaissance est DFR sur le modèle "Compétition" de 1927.
 
Les données sont les mêmes que pour le moteur 350 cm³ à soupapes latérales: alésage x course 71 x 88 mm, soit 348 cm³, la puissance administrative est de 4 CV.
La culasse hémisphérique monobloc à double échappement est en fonte. Le piston est en aluminium; la tête de bielle est à rouleaux. Le vilebrequin est monté sur des roulements à galets côté volant et sur paliers en bronze côté distribution.
Le graissage s'effectue par pompe mécanique à débit réglable, commandée par un pignon sous carter étanche.
L'allumage se fait par magnéto haute tension à avance variable.
Le carburateur est un Cozette (ou Amac en supplément).
 
motocyclette DFR type Compétition à moteur Voisin 350 cmc culbuté, photographie
 
moteur Voisin 350 culbuté, schéma et photo

 

Le moteur Voisin 250 cm³ deux-temps: hormis son existence qui est attestée par la publicité Voisin en haut, rien n'est connu de ce moteur (au moins à nous).
 

 




 
 
Chapitre créé le 11 novembre 2019
created by Dominique Svenson 01/2014. All rights reserved